Journée mondiale de lutte contre le Sida : "Les communautés font la différence"

Ces dernières années, plusieurs innovations ont profondément transformé les stratégies de lutte contre l’épidémie VIH/sida :
- dans le domaine de la prévention des transmissions secondaires, grâce au traitement antirétroviral (TAR) recommandé chez toutes les personnes vivant avec le VIH (PVVIH) : une PVVIH sous TAR avec une charge virale (CV) indétectable ne peut pas transmettre le VIH, c’est ce qu’on appelle le TasP (traitement comme outil de prévention).
- dans celui de la prévention primaire avec le déploiement, en direction des personnes séronégatives les plus exposées, de la prophylaxie pré exposition (PrEP) : c’est le moyen démontré le plus efficace pour se prémunir du VIH (assure une protection de plus de 95% alors que celle apportait pas les préservatifs est évaluée à 86% du fait des mésusages et accidents d’utilisation)
- dans celui du dépistage : TROD, Autotest, dépistages gratuits, dépistages combinés, offres de dépistage communautaires ….

Si toutes les PVVIH et les personnes exposées au risque VIH avaient accès à ces avancées thérapeutiques et outils innovants, nous pourrions mettre fin à l’épidémie VIH/sida en tant que problème majeur de santé publique au plan mondial d’ici 2030 et atteindre les principaux objectifs fixés par l’ONUSIDA pour 2020 : qu’au moins 90% des personnes infectées par le VIH soient diagnostiquées, qu’au moins 90% des personnes diagnostiquées bénéficient d’un TAR et qu’au moins 90% des personnes traitées aient une CV indétectable.

Retrouvez toutes les informations dans le dossier de presse ci- dessous.

PDF - 1.4 Mo