SIDACTION 2022 - 25, 26 ET 27 MARS 2022 : LE VIH NE FAIT PAS DISPARAÎTRE L’AMOUR. PAR AMOUR, FAISONS DISPARAÎTRE LE VIH.

LE WEEK-END DU SIDACTION 2022 AURA LIEU LES 25, 26 ET 27 MARS PROCHAINS. SIDACTION ET SES 33 MÉDIAS PARTENAIRES - DONT DEUX NOUVEAUX, FUN RADIO ET LA CHAÎNE L’EQUIPE - RESTENT ENGAGÉS POUR TROIS JOURS DE MOBILISATION, DE SENSIBILISATION ET DE COLLECTE. FRAGILISÉE PAR DEUX ANNÉES DE PANDÉMIE, LA LUTTE CONTRE LE SIDA A PLUS QUE JAMAIS BESOIN DE VOUS.

Pour télécharger le dossier de presse, CLIQUEZ ICI

Le VIH/sida est l’affaire de toutes et tous.
C’est l’affaire des jeunes, car, en France, 14 % des nouvelles découvertes de séropositivité concernent les jeunes de moins de 25 ans.
Et c’est aussi l’affaire des moins jeunes, car 22 % de ceux qui ont découvert leur séropositivité en France, ont plus de 50 ans.
C’est l’affaire des parents, parce qu’1,7 million d’enfants vivent avec le VIH dans le monde.
C’est l’affaire des femmes, parce que le virus du sida reste la première cause de mortalité chez les femmes âgées de 15 à 49 ans [1].

La crise sanitaire continue de fragiliser les activités de lutte contre le sida en France et à l’étranger : selon l’ONUSIDA, 7,7 millions de décès pourraient être liés au sida entre 2021 et 2030 dans le monde [2] si la couverture des services de prévention et des traitements n’évolue pas rapidement. La situation en Ukraine, l’un des pays les plus affectés par l’épidémie de VIH en Europe de l’Est, pourrait accroître ce risque.

En France, on observe une chute de 14% des dépistages depuis le début de la crise sanitaire. Cela engendre un retard dans la mise sous traitement des personnes et fait courir un risque pour leur santé et une d’augmentation des nouvelles infections.

Sidaction craint de voir le virus gagner du terrain. La lutte contre le sida est en péril et les progrès acquis avant la crise sanitaire liée à la Covid-19 sont mis à mal.

Cette année, Sidaction appelle à la mobilisation du plus grand nombre au nom d’une valeur universelle : l’amour. Le VIH ne fait pas disparaître l’amour, mais par amour, nous pouvons faire disparaître le VIH.

Sidaction, ensemble et toujours là contre le sida !

NB : Sidaction soutient depuis de nombreuses années des associations de lutte contre le sida, en Ukraine et en Roumanie. Nous évaluons à l’heure actuelle les besoins des populations impactées par le conflit, notamment ceux des personnes vivant avec le VIH se trouvant en rupture de soins. Un fond d’urgence sera mobilisé pour soutenir l’action des associations œuvrant en Ukraine et dans la région.

RENDEZ-VOUS LES 25, 26 ET 27 MARS PROCHAINS
POUR UN WEEK-END EXCEPTIONNEL.
PARCE QUE NOUS SOMMES TOUS CONCERNES, SOYONS TOUTES ET TOUS MOBILISES !
FAITES UN DON A SIDACTION POUR SOUTENIR LA RECHERCHE, LES ASSOCIATIONS ET LES PERSONNES VIVANT AVEC LE VIH !

Pour soutenir Sidaction :
⋅ Par téléphone : en appelant le 110 (numéro d’appel gratuit)
. Par Internet : www.sidaction.org
⋅ Par courrier : Sidaction - 228, rue du Faubourg Saint-Martin 75010 PARIS
⋅ Par SMS : pour faire un don de 5€, envoyez le mot "DON" au 92 110 (coût d’envoi du SMS gratuit ou inclus dans les forfaits SMS)

1] Données publiées en décembre 2021 par Santé Publique France. Données chiffres année 2020.
[2] Données ONUSIDA, 2021. Données chiffres année 2020.

Dossier de presse ci-dessous
PDF - 1.4 Mo